new york veut toujours plus de touristes et s’y prépare


New York voit en grand. Comme toujours. Si la ville ravit toujours plus de touristes, notamment les Français, hors de question de se reposer sur ses lauriers. New York vise 10 millions de visiteurs supplémentaires d’ici 2021 et s’y prépare : elle multiplie les ouvertures d’hôtels et fait connaître les autres boroughs pour diversifier son offre touristique. 

Les chiffres du tourisme à NYC en nette hausse, notamment pour les Français

En 2014, New York a accueilli 56,4 millions de visiteurs, dont 12,2 millions d’étrangers. En dix ans, le >> lire l'article

Une crêpe offerte chez Crepes & Delices pour les lecteurs de MyNewYork


C’est la fin de l’année et on a tous mérités de se régaler. Quoi de plus réconfortant que la plus parfaite des crêpes ? Ca tombe bien : Crepes & Delices offre aux lecteurs de MyNewYork une crêpe beurre sucre pour l’achat d’une crêpe salée.

Crepes & Delices a ouvert en septembre dans l’Upper West Side, sur la 72nd Street. Le quartier a récemment été pris d’une frénésie française : la deuxième enseigne de Millefeuille Bakery, un nouveau Kaiser. Les américains adorent et les français >> lire l'article

le bar new yorkais où emmener son « date » tinder


Non, vous ne rêvez pas. Un bar de l’East Village a trouvé le moyen de faire sa pub avec les « Tinder Tuesdays« .

Depuis fin Juillet, tous les mardis à partir de 18h, on peut venir avec son « date » et montrer au bartender que l’on a « matché » sur Tinder. On bénéficie alors d’une offre et ne paye qu’une boisson sur deux. Pete Levin, le propriétaire de Professor Thom’s, a eu l’idée après son expérience d’online dating. Il n’est pas aisé de trouver un endroit où >> lire l'article

pique nique en plein financial district


Avec son ambiance coincée, le Financial District aurait bien besoin de se détendre. Justement, au milieu des gratte-ciels se dissimule un petit parc sur une terrasse : the Elevated Acre. Avec son air de mini High Line, elle n’est pas un secret pour tout le monde. Certains businessmen et women viennent y prendre leur pause dèj’ et se détendre, avant de regagner leur bureau climatisé et aspetisé.

C’est un oasis inattendu. On se retrouve face à l’East River et la baie. On entend le bruit des >> lire l'article

rockaway, la plage la plus hype de new york


Les friqués fuient New York en été et se font dorer la pilule à plusieurs dizaines de kilomètres. Traditionnellement, les plages de New York sont populaires voire carrément guetto. C’est peut-être justement ça qui a attiré les branchés. Le succès de Rockaway est désormais tel que certains l’ont rebaptisé Hipster Hamptons.

Un ancien ghetto devenu cool 

Tout a commencé il y a une dizaine d’années. En 2005 et 2007, le surf est officiellement autorisé sur deux sections du littoral. Les surfeurs sont pépères. Cette >> lire l'article

governors island, bijou estival


Beaucoup de New Yorkais ne s’y sont toujours pas rendu. Il faut dire que ce n’est ouvert au public que depuis 2003 et que ce n’était accessible que les week ends, en période estivale. Si l’île commence à être connue et donc plus fréquentée, difficile de s’en lasser. En effet, Governors Island n’a pas fini sa métamorphose, à coup de centaines de millions de dollars. Elle n’a pas fini d’enrichir sa programmation, de poursuivre son aménagement. Elle accueille désormais des visiteurs >> lire l'article

le festival d’activités en plein air qui manquait à new york


Dans l’imaginaire collectif, New York est l’ultime mégapole moderne. Densité. Hauteur. Pollution. Stress. Business. Sauf que la magie de New York réside justement ailleurs. Certes Manhattan est un géant urbain vertical et une métropole de premier plan mondial. Mais la ville est bien plus grande et diverse. New York est composée de 4 autres boroughs, dispose de nombreux espaces verts et se situe sur la façade océanique. C’est ce cadre naturel qui la rend si unique.

Surtout avec l’arrivée (tardive) du printemps, >> lire l'article

gagnez un abonnement à lettres d’un inconnu (concours)


« Cher(e) Inconnu(e),

Une de mes amies disait New York m’a sauvée. C’est pas faux. Moi, je dirais qu’elle m’a donné une direction, une raison de me battre et un rêve sur mesure. »

Ainsi commence la prochaine lettre d’un inconnu envoyée à tous les abonnés, à travers le monde. Elle a été écrite par Rafael, le rédacteur en chef de MyNewYork. Dans cette véritable déclaration d’amour à la capitale du monde, il y raconte un peu son New York, ce que la ville lui apporte >> lire l'article

le seul bar de williamsburg sans hipsters et touristes


Brooklyn Ale House est un bar comme on en trouve plus à Williamsburg. Depuis que le quartier est devenu le repaire des branchés et de la jeunesse, les hipsters ont débarqué, suivis par les pseudo-hipsters et maintenant les touristes. A quelques pas du coeur du quartier, la station Bedford Ave (L), devenu impraticable les week ends avec le monde, le bar se trouve dans un angle tranquille. Il n’a rien de si extraordinaire et c’est justement pour ça qu’on l’apprécie. Authentique. Sans >> lire l'article

le plus petit musée de New York


Il est minuscule : de la taille d’un ascenseur. Il n’admet que trois visiteurs à la fois. Il n’ouvre que le week end mais la collection est visible 24h sur 24h à travers des petites fenêtres. Lui, c’est le plus petit musée de New York : Museum. Depuis son ouverture l’année dernière, il expose des objets trouvés ou récupérés.

Il y a des trucs loufoques et inattendus dans cet anti-musée, des objets ordinaires et des curiosités récoltés à travers le monde : du faux >> lire l'article