l’hôtellerie se développe enfin à williamsburg


C’était une anomalie. Alors que la dernière décennie a vu Williamsburg devenir le quartier le plus tendance de la métropole, l’hôtellerie ne s’y était pas vraiment développée. On ne comptait plus les nouveaux bars, restos et boutiques mais si peu d’hôtels. La tendance s’inverse et Williamsburg semble enfin le nouvel eldorado pour les hôteliers.

Premier boutique hotel du quartier, le King & Grove Williamsburg a ouvert en 2011, sous le nom d’Hotel Williamsburg. Ca n’a pas été tout de suite un succès. >> lire l'article

le club où danser chelou à new york


C’est une boîte sans chichis, un peu brut de décoffrage. Mais on s’éclate à coup sûr… Paumé au milieu de Bushwick, Bossa Nova Civic Club a ouvert en décembre 2012, à l’initiative de John Barclay, une des plus grands organisateurs de raves à Brooklyn.

Entrée gratuite, aucune tenue exigée, la boîte est petite et assez délirante. On danse en toute folie sur une des meilleures musiques électro de la ville.  La foule ne se la joue ni Manhattan glamour ni sexy hipster. Il y >> lire l'article

la carte de la gentrification à brooklyn


Property Shark l’a fait : elle a réalisé une carte retraçant l’évolution des prix de l’immobilier des quartiers de Brooklyn, entre 2004 et 2012. Autrement dit, une carte de la gentrification. Il apparaît clairement quels sont les spots du nouveau Brooklyn.

Grand vainqueur et là, on ne va surprendre personne : Williamsburg, qui s’offre une hausse de 174%. Suivi par Prospects Lefferts Gardens (+53%), Gowanus (+52%) et Fort Greene (+51%). Si certains quartiers ont connu pendant cette période une hausse vertigineuse, ce n’est >> lire l'article

girls, la série télé hipster de brooklyn


Ce dimanche 12 janvier, c’est le retour d’un phénomène de la télé américaine : la série Girls. Déjà vainqueur de deux Golden Globes, la série est nominée le même soir à la 71e cérémonie des Golden Globes.

La série Girls a non seulement bousculé les codes actuels mais aussi révélé au monde entier le nouveau visage de New York. Exit le glamour et les paillettes de trentenaires idéalisées (Sex and the city) ou d’ados sublimés (Gossip Girl). Place aux vingtenaires post-crise qui >> lire l'article

le street art, incontournable de la hype


Photo instagramé par bushwickdaily (dimanche 15 décembre)

L’année 2013 restera comme celle de la transition. Williamsburg s’est irrémédiablement embourgeoisé et les jeunes branchés ont définitivement colonisé Bushwick. De moins en moins glauque avec tous ses nouveaux lieux tendance, l’endroit a su aussi séduire grâce à son street art. Ce coté arty, parfois faussement underground et rebelle (cf. ce qu’était devenu 5 Pointz) donne en tout cas une âme au quartier. C’est ce décor « alternatif » et cool que la nouvelle génération, lassée du mass >> lire l'article

la pizzeria la plus hipster de brooklyn


La pâte. Tout est dans la pâte. Et dans la qualité des ingrédients. Depuis 2008, Roberta’s affiche deux belles réussites : celle de devenir la pizzeria la plus en vue de la métropole new yorkaise et celle de le rester. Et ce malgré son emplacement à Bushwick (Brooklyn). A pourtant 5 stations seulement de Manhattan avec la L, ce succès aurait été inconcevable il y a quelques années. Aujourd’hui on se déplace volontiers de Manhattan pour venir à Roberta’s.  De >> lire l'article