brooklyn résistera-t-elle à la brooklynisation du monde ?


Swet de Brooklyn We Go Hard, marque parisienne

Brooklyn, capitale mondiale du cool, a–t-elle encore de beaux jours devant elle ? En trahissant ce qui a fait sa grandeur et en s’exportant à tout-va, ses jours semblent désormais comptés… à notre plus grand désespoir.

Brooklyn, victime d’une « GGV », Gentrification à Grande Vitesse

Ainsi va la gentrification… un monstre qui dévore sur son passage. On commence à connaître la chanson puisque  les quartiers qui connaissent un renouveau dans les capitales occidentales ont tous les mêmes caractéristiques :

un passé industriel avec des bâtiments à rénover des >> lire l'article

bushwick est-il le centre de new york ?


Le centre géographique de New York est à Bushwick !

Pas un jour qui s’écoule sans que le buzz hisptero-artistico-branché ne fasse parler de lui. Et donc ne fasse parler de son QG : Bushwick, le nouveau centre créatif, alternatif et cool de New York. A tel point qu’on finit par penser que Bushwick est le centre de ce nouveau Brooklyn. Un Brooklyn qui se gentrifie et n’en finit plus d’alimenter les conversations à cause des tensions engendrées entre les immigrés de longue date et nouveaux arrivants. Ca déborde même sur Queens. >> lire l'article

bushwick et ses hipsters enfin ridiculisés par SNL


SNL_1673_05_Corner_Boys

Ceux qui sont nourris de culture US le savent : l’émission de divertissement hebdomadaire SNL (Saturday Nightr Live) est hilarante, parfois brillante. Dans leurs sketchs, l’actualité est moquée. Le dernier a fait beaucoup parler de lui et après plusieurs semaines décevantes, on est ravi de voir que le show n’a rien perdu de sa pertinence. Le sketch s’est attaqué à la gentrification de Brooklyn, et donc de Bushwick (le « nouveau Williamsburg) qui est le quartier le plus représentatif du phénomène et de >> lire l'article

après bushwick, ridgewood est le nouveau quartier qui monte


Lorsque l'on sert de la L, d'un coté c'est Bushwick, de l'autre c'est Queens (Ridgewood)

Dans les épisodes #gentrification précédents….

(pour ceux qui n’ont pas du tout suivi)

Le spot d’avant-garde, cool et hispter s’est déplacé de Manhattan à Brooklyn.

(pour ceux qui ont un peu suivi) 

Le spot d’avant-garde, cool et hispter s’est déplacé de Williamsburg à Bushwick, un peu plus loin sur la ligne L.

(pour ceux qui ont carrément suivi) 

Le spot d’avant-garde, cool et hispter migre un peu plus loin, à la vitesse de la lumière. Après Morgantown, Jefftown, c’est maintenant sur Queens que déborde la gentrification galopante, à Ridgewick ! >> lire l'article

où aller s’il y a trop d’attente chez roberta’s ?


IMG_1002

Roberta’s, autrefois pizzeria hipster hype, qui réussisait à faire déplacer Manhattan dans un quartier où il y avait encore tout à réinventer (Bushwick), est devenu un endroit incontournable et presque trop bien marketé. Ca reste une belle expérience mais problème : l’attente est interminable. Pas de souci… MyNewYork vous a trouvé une pizzeria du même genre, bien moins connue et un peu plus loin, aux confins du quartier, dans une zone qui rappelle les environs de Morgan à l’ouverture de Roberta’s.

Pourquoi Houdini fait penser >> lire l'article

bushwick, 7e quartier street style le plus cool du monde


tyleriliana-1-of-1

Dans le magazine de Septembre, Vogue classe les 15 quartiers les plus cool du monde par rapport à leur street style. New York arrive à la 7e place avec son digne représentant Bushwick, derrière 6 autres quartiers :

1- Shimokitazawa (TOKYO)

2- West Queen West (TORONTO)

3- Södermalm / (STOCKHOLM)

4- Tiong Bahru (SINGAPOUR) 

5- Centro (SÃO PAULO)

6- Canal St Martin (PARIS)

Finalement, on aurait pu s’attendre à mieux, vu l’hypermédiatisation du qartier de Bushwick et de ses hipsters qui déménagent en troupeaux. Suite à la gentrification galopante, c’est évidemment autour de Morgan Avenue que >> lire l'article

le cadeau hipster – la bougie bushwick


Une bougie qui sent Bushwick, pour la bagatelle de 81 dollars

Voilà un cadeau de Bushwick qui pue la gentrification. Une bougie à 81 dollars. QUATRE-VINGT UN !!!

Une bougie qui a l’odeur de Bushwick, ça coûtait rien il y a quelques années. Mais à mesure que les artistes ont été chassé par des hipsters, le prix de la bougie a flambé. La bougie serait un excellent indicateur de gentrification. Alors si vous trouvez un endroit où la bougie devient un produit de luxe, vous saurez quel est le prochain quartier à se >> lire l'article

morgan ave, le nouveau « bedford »


La station Morgan Ave dont la fréquentation a explosé ces dernières années

C’est triste mais il a fallu l’accepter. Williamsburg a perdu son âme ces derniers mois. Cela fait très longtemps que les artistes d’avant-garde ont quitté le quartier, un peu moins longtemps que les hipsters ont déménagé vers de nouvelles terres pleines de promesses (Bushwick, BedStuy,…). Désormais, Williamsburg a un coté très commercial et beaucoup moins spontané. Presque un air de Meatpacking District. Chose sûre : on ne s’y sent plus vraiment à Brooklyn…

Du coup, le coeur de la hype a vite >> lire l'article

l’hôtellerie se développe enfin à williamsburg


Une tour de chambres d'hôtels ouvrira bientôt à Williamsburg, ©Oppenheim

C’était une anomalie. Alors que la dernière décennie a vu Williamsburg devenir le quartier le plus tendance de la métropole, l’hôtellerie ne s’y était pas vraiment développée. On ne comptait plus les nouveaux bars, restos et boutiques mais si peu d’hôtels. La tendance s’inverse et Williamsburg semble enfin le nouvel eldorado pour les hôteliers.

Premier boutique hotel du quartier, le King & Grove Williamsburg a ouvert en 2011, sous le nom d’Hotel Williamsburg. Ca n’a pas été tout de suite un succès. >> lire l'article

le club où danser chelou à new york


Bossa Nova Civic Club, le club idéal pour se lâcher sur la piste

C’est une boîte sans chichis, un peu brut de décoffrage. Mais on s’éclate à coup sûr… Paumé au milieu de Bushwick, Bossa Nova Civic Club a ouvert en décembre 2012, à l’initiative de John Barclay, une des plus grands organisateurs de raves à Brooklyn.

Entrée gratuite, aucune tenue exigée, la boîte est petite et assez délirante. On danse en toute folie sur une des meilleures musiques électro de la ville.  La foule ne se la joue ni Manhattan glamour ni sexy hipster. Il y >> lire l'article