le meilleur bar du monde est à new york et fait partie de nos adresses


Voilà deux ans que le bar se contente de la deuxième place. Désormais, le Dead Rabbit Grocery & Grogg passe à la première place. Sacré meilleur bar du monde dans la liste dressée par Drinks International Magazine, une référence mondiale, cela n’étonne pas. On en avait parlé dès son ouverture en soulignant sa particularité. Une ambiance du Vieux New York, aux racines irlandaises dans un quartier de la finance parfois trop aseptisé.

Un bar unique 

Le Dead Rabbit ressuscite des boissons vieilles d’un siècle et >> lire l'article

le bar resto flottant sur l’hudson river


New York est une ville de bord de mer. On l’oublie parfois. The Water Table, le premier bateau-resto de New York, permet de dîner tout en effectuant une somptueuse croisière dans la baie. Pour faire la fête et rester amarré, impossible d’être déçu sur The Frying Pan, à Chelsea. Ce bar resto offre des vues incroyables sur l’Hudson River avec le son des vagues et le bon air marin. Le soir, le coucher du soir est un régal.

Construit en 1929, The Frying Pan est un bateau-phare historique, >> lire l'article

le bar à cocktails secret au dessus d’un five guys


La folie des speakeasy semble s’être quelque peu calmée mais la plupart restent victimes de leur succès. Pour entrer dans Angel’s Share ou PDT par exemple, il faut prendre son mal en patience. Dommage car le propre même du speakeasy est de faire partie des happy few qui sont au courant et d’y rentrer un peu comme dans un moulin quand on connaît le chemin qui y mène.

Celui-ci n’est pas encore trop connu et vraiment posé. Pourtant, c’est un fabuleux bar à cocktails. Il >> lire l'article

morgan ave, le nouveau « bedford »


C’est triste mais il a fallu l’accepter. Williamsburg a perdu son âme ces derniers mois. Cela fait très longtemps que les artistes d’avant-garde ont quitté le quartier, un peu moins longtemps que les hipsters ont déménagé vers de nouvelles terres pleines de promesses (Bushwick, BedStuy,…). Désormais, Williamsburg a un coté très commercial et beaucoup moins spontané. Presque un air de Meatpacking District. Chose sûre : on ne s’y sent plus vraiment à Brooklyn…

Du coup, le coeur de la hype a vite >> lire l'article

un bar nutella à new york


Eataly, la méga-épicerie italienne dont raffolent les New Yorkais, va faire des heureux. Sa boutique de vin avait fermé en octobre à cause d’un problème avec le permis d’alcool. Du coup, l’enseigne ouvre à la place un… bar Nutella. Ca ouvre ce lundi 12 mai à 17h. Attention : des tartines de Nutella seront distribuées gratuitement.

Les gourmandises addictives se multiplient dans la ville et les New Yorkais semblent ne pas s’en lasser. Le cronut est toujours au top. Un distributeur automatique de cupcakes >> lire l'article

wayway, l’app révolutionnaire pour dénicher les meilleurs endroits de new york


Umami, le burger le plus instagramé depuis son ouverture en Juillet 2013

Le problème éternel : comment trouver un resto cool dans le coin, le bar tendance du moment ou juste une adresse sympa dans une ville qu’on ne connaît pas ?

En 1994, on achetait le guide du routard ou on passait un coup de fil à un copain qui s’y connaissait. En 2004, on fasait une recherche sur google ou on regardait les critiques sur yelp. En 2014, on ouvre l’application WayWay et magie…. on a jamais trouvé si facilement pile >> lire l'article

le seul bar de williamsburg sans hipsters et touristes


Brooklyn Ale House est un bar comme on en trouve plus à Williamsburg. Depuis que le quartier est devenu le repaire des branchés et de la jeunesse, les hipsters ont débarqué, suivis par les pseudo-hipsters et maintenant les touristes. A quelques pas du coeur du quartier, la station Bedford Ave (L), devenu impraticable les week ends avec le monde, le bar se trouve dans un angle tranquille. Il n’a rien de si extraordinaire et c’est justement pour ça qu’on l’apprécie. Authentique. Sans >> lire l'article

le speakeasy japonais


Il y a des speakeasy plus ou moins bien dissimulés. Celui-ci se cache à l’intérieur d’un izakaya, sorte de pub japonais. Il suffit d’ouvrir une porte dans le restaurant, sur la gauche. Incognito, on pénètre dans Angel’s Share. C’est un de ces endroits élégants, raffinés et intimes. Il faut en général patienter parce que c’est minuscule. Venez tôt, très tôt.

On s’assoit au comptoir sur fond de musique jazz et on admire les bartenders japonais en smoking. Ils font un excellent boulot : leurs >> lire l'article

le club où danser chelou à new york


C’est une boîte sans chichis, un peu brut de décoffrage. Mais on s’éclate à coup sûr… Paumé au milieu de Bushwick, Bossa Nova Civic Club a ouvert en décembre 2012, à l’initiative de John Barclay, une des plus grands organisateurs de raves à Brooklyn.

Entrée gratuite, aucune tenue exigée, la boîte est petite et assez délirante. On danse en toute folie sur une des meilleures musiques électro de la ville.  La foule ne se la joue ni Manhattan glamour ni sexy hipster. Il y >> lire l'article

le bar avec les cocktails du 19e siècle


Qui a dit qu’on ne pouvait pas boire le passé ? Dans le Financial District, FiDi pour les branchés, le Dead Rabbit ressuscite des boissons vieilles d’un siècle et demi.

Même si l’anglais est votre tasse de thé, vous ne comprendrez rien aux ingrédients et aux breuvages : bishops, possets, cobblers, etc… ? Alors que New York a popularisé récemment l’époque de la prohibition avec ses speakeasy, ce bar a réinterprété les boissons du 17e au 19e siècle, des « cocktails » conçues différemment, >> lire l'article