C’est triste mais il a fallu l’accepter. Williamsburg a perdu son âme ces derniers mois. Cela fait très longtemps que les artistes d’avant-garde ont quitté le quartier, un peu moins longtemps que les hipsters ont déménagé vers de nouvelles terres pleines de promesses (Bushwick, BedStuy,…). Désormais, Williamsburg a un coté très commercial et beaucoup moins spontané. Presque un air de Meatpacking District. Chose sûre : on ne s’y sent plus vraiment à Brooklyn…

Du coup, le coeur de la hype a vite compris le nouveau GQ est quelques stations plus loin, à Morgan Ave. Ce quartier montant a hérité d’un nouveau nom pour assurer son marketing et sa rapide gentrification : East Williamsburg ou Morgantown. En quelques mois, la pizzeria Roberta’s, qui fait figure de pionnière, s’est retrouvée entourée de lieux plus cool les uns que les autres. Bars tendance, restaurants gourmet, magasins bio, galeries d’art ou lofts dans des anciennes usines. Le tout dans un décor post-industriel et de street art. On y passe ses soirées dans des bars à cocktails, sur des rooftops d’amis qui improvisent un barbecue ou dans des raves. Preuve irréfutable de la transformation du quartier : les ATMs ont poussé comme des champignons et les immigrés ont fui.

La station Morgan Ave dont la fréquentation a explosé ces dernières années

La station Morgan Ave dont la fréquentation a explosé ces dernières années

Evidemment, les hipsters précurseurs riront en lisant cet article. Ils sont déjà partis plus loin. Juste à coté, à « Jefftown », autour de la station Jefferson St, ou carément en dehors de Bushwick, dans des quartiers de Brooklyn et bientôt de Queens qui ne sont pas encore pris d’assaut par la jeune classe créative et les investissements.

 

Quelques adresses de Morgantown :

– le resto japonais Momo Sushi Shack

– les restos français/bars TuTu’s et Mominette

– le bar à cocktails Narrows, ouvert par les propriétaires du populaire Soft Spot de Williamsburg

– le bar/boîte vegan The Pine Box

– le speakeasy bar/resto 1 Knickerbocker

– la chocolaterie Fine & Raw Chocolate

– le coffee shop Swallow Cafe, qui vient d’ouvrir une seconde adresse à Williamsburg

– la friperie Urban Jungle Vintage

– les galeries d’art 56 Bogart Street

– le lieu de résidence d’artistes et de performance Chez Bushwick

– l’auberge de jeunesse haut de gamme The New York Loft Hostel

– le café-bibliothèque indépendante Mellow Pages Library

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

6 pensées à propos de “morgan ave, le nouveau « bedford »

  1. Pingback: la magie du quartier de Red Hook | Le guide audacieux de New York et ses hôtels

  2. Pingback: le seul bar de williamsburg sans hipsters et touristes

  3. Pingback: on a trouvé les métros les plus bondés de new york

  4. Pingback: après bushwick, ridgewood est le nouveau quartier qui monte

  5. Pingback: l'excellente pizzeria cachée aux confins de bushwick

  6. Pingback: de nouveaux ciné-restos à new york

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *