L’obsession numéro 1 : le prix du billet pour NYC. D’autant plus qu’il faut développer une vraie expertise pour comprendre quelque chose. L’offre, la demande et la concurrence poussent les compagnies aériennes à modifier leurs tarifs jusqu’à plusieurs fois par jour. Il y a des astuces et des bons plans imparables….

1- Créer une alerte sur AlgoFly

Première étape : avant d’acheter au même prix, il faut savoir quel est le meilleur prix ou du moins quel est le juste prix, selon la période. Algofly vous simplifie la tâche. Son algorithme vous indique quand acheter pour payer moins cher. D’abord, on crée son alerte avec des dates précises. Et après on a juste à attendre. On reçoit un email pour nous avertir et on peut regarder le graphique pour suivre l’évolution. C’est génialissime !

pour connaître le bon prix d'un billet d'avion - 1

very last

Sur un aller retour Paris – New York du 20 novembre au 6 janvier par exemple, en s’y prenant un mois à l’avance, le prix est passé deux fois en dessous de 400 euros : le 27 octobre avant de remonter et le 12 novembre. Bien sûr, le prix le 12 novembre était le moins cher mais c’était prendre un risque. En réservant le 27 octobre, c’est faire le pari que probablement le bas prix ne va pas rester et ne descendra jamais en dessous. Certains préféreront jouer un coup de poker mais attendre la dernière minute comporte toujours un risque énorme.

www.algofly.fr

2- Profiter des Ventes Flash

Elles s’invitent toujours comme une bonne nouvelle. Les Ventes flash permettent de faire chuter d’un coup les prix pour les bonne compagnies. Attention, si vous voulez en profiter, il va falloir remplir ces deux conditions

  1. Hors vacances scolaires ! Les compagnies ne sont pas folles, les périodes de vacances représentent la haute saison et elles n’ont aucune raison de baisser les prix
  2. Pour un « vrai » séjour de touristes, c’est à dire en général ça n’excède jamais 3 semaines / un mois. Si l’on peut aller aux USA 90 jours maximum en tant que touriste avec l’ESTA, le système de réservation lors de ventes flash ne permet que des séjours de courte durée.

Pour être au courant des ventes Flash, il faut suivre l’actualité des compagnies ou les blogueurs qui ne manqueront pas de relayer l’info. Air France en propose très régulièrement, en moyenne autour de 500 euros. British Airways, Iberia, Brussels Airlines (de Bruxelles), Swiss Airlines aussi, autour de 450 euros. Malheureusement si vous partez en Juillet / Août ou pendant des petites vacances scolaires, n’attendez pas de Ventes Flash.

Air France organise tout au long de l'année des Ventes Flash et casse les prix

Air France organise tout au long de l’année des Ventes Flash et casse les prix

3- Changer de ville de départ

C’est une technique qui peut s’avérer gagnante et intéressera dans deux cas de figure :

  • votre ville natale est équidistante d’un aéroport et d’un hub européen (Bruxelles, Francfort, Munich, Barcelone)
  • vous pouvez rendre visite à des amis / de la famille qui habitent dans une hub européen et faire d’une pierre deux coups.

Première chose qu’il faut savoir è Les compagnies nationales doivent pratiquer des tarifs attractifs pour convaincre les voyageurs étrangers de les choisir plutôt de prendre la compagnie nationale et ce malgré l’inconvénient que représente une correspondance. L’argument de choc ? Le prix évidemment. Voilà pourquoi un vol British Airways Paris – New York avec une correspondance à Londres ne sera pas nécessairement plus cher qu’un vol direct Londres – New York. Bien sûr c’est contre-intuitif puisqu’on se dit que Paris – New York, c’est un vol Paris –Londres puis Londres – New York donc deux vols qui devraient coûter plus chers que le seul vol Londres – New York. Sauf que ce n’est pas comme ça que les prix fonctionnent. C’est en fonction des taux de remplissage, de l’offre et de la demande et de la concurrence justement.

Du coup, pour les français qui sont proches d’un autre pays européen, les prix d’Air France descendent si on passe la frontière. Ainsi, si on habite en Alsace, on payera par exemple 821,82 euros son aller retour pour New York, alors qu’il sera autour de 500 depuis Munich ou Francfort. Si on habite dans le Nord-Pas-de-Calais, un aller retour depuis Lille coûtera 851,89 euros, alors que depuis Bruxelles, ce sera uniquement 420, 32 euros. Sur la période prise en exemple, l’écart le plus flagrant peut être observer entre Perpignan et Barcelone : 906, 09 euros contre 400, 50. C’est plus de deux fois moins. Pour quelqu’un qui habite proche de la frontière espagnole, le choix est vite fait.

Tous les vols sont en correspondance sauf Francfort qui proposent aussi des vols directs avec Delta Airlines, le partenaire d’Air France KLM. Pour toutes les autres villes, il faut changer soit à Paris CDG avec Air France ou soit à Amsterdam Schiphol avec KLM.

Partir depuis un aéroport français avec AirFrance en passant par CDG reste sensiblement les prix que les vols directs Paris - New York.

Partir depuis un aéroport français avec AirFrance en passant par CDG reste sensiblement les prix que les vols directs Paris – New York.

Partir depuis un aéroport français avec AirFrance en passant par CDG reste sensiblement les prix que les vols directs Paris – New York.

Partir depuis un aéroport à l'étranger avec AirFrance pour New York est bien moins cher que depuis un aéroport français !

Partir depuis un aéroport à l’étranger avec AirFrance pour New York est bien moins cher que depuis un aéroport français !

Pour ceux qui pourraient partir de Bruxelles, Zurich / Genève ou Barcelone, regardez aussi leur compagnie nationale Brussels Airlines, Swiss Air et Iberia qui pratiquent des tarifs beaucoup plus compétitifs.

Conseil bonus : privilégier toujours les correspondances en Europe. Aux Etats-Unis, les aéroports sont surchargés et les retards sur les vols intérieurs plus fréquents.

4- Prendre un aller simple avec une compagnie low cost

Pour les globetrotters ou autres personnes qui envisageraient un aller simple, il faut regarder les compagnies low cost. Les bonnes compagnies proposent des prix exorbitants pour des allers simples. Norwegian Airlines propose des allers Paris Orly – New York JFK à 200 euros parfois. En passant par Oslo.

Sinon, WOW air, une compagnie islandaise, a créé le buzz à son lancement avec des vols Paris – Boston ou Washington DC à 99 dollars. Pour Janvier 2016, ils sont par exemple en ce moment à 150 euros. Il faudra ensuite se rendre à NYC en bus (pour rester dans des tarifs très bas) mais pour ceux qui feraient bien un détour par une autre ville américaine de la côte Nord Est, c’est une super option.

Mise à jour juin 2016 : WOW air relie désormais New York avec Paris avec escale.

5- Utiliser le Joker final avec Darjeelin

Si vous pensez avoir trouvé le meilleur prix ou si vous ne voulez pas vous prendre la tête, laissez faire les experts Darjeelin. Ce sont des experts en voyage ou flight hackers qui peuvent dénicher les meilleurs billets d’avion. Ils connaissent toutes les techniques allant du billet croisé au fuel dump, en passant par les vols open jaw et les itinéraires alternatifs. Vous leur proposez le billet le moins cher que vous avez trouvé et pour 1,50 euros, ils vous cherchent mieux dans un délais de 4 heures. S’ils ont moins cher et que vous acceptez de réserver, vous leur donnez 10% de l’économie que vous faites. Qui ne tente rien… n’a rien !

www.darjeelin.fr

Lire aussi = Vol Paris New York – quels aéroports choisir ?

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

5 pensées à propos de “les 5 moyens de trouver un vol pas cher pour New York

  1. Pingback: les 10 articles les plus lus de MyNewYork

  2. Pingback: WOW - un nouveau low cost qui relie paris à new york

  3. Pingback: WOW - le nouveau low cost s'attaque au bruxelles - new york

  4. Pingback: ryanair se lance finalement sur les vols pour new york

  5. Pingback: la nouvelle concurrence de 5 low cost sur le paris - new york

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *