Le 4 Janvier, le Metropolitan Museum of Art, le plus prestigieux des musées américains, a annoncé la mauvaise nouvelle lors d’une conférence de presse : l’entrée au musée ne sera plus sur donation. Ce sera 25 dollars pour tout le monde, sauf les résidents de l’Etat de New York.

Tout comme le Staten Island Ferry, c’était un des meilleurs plans de la ville, le tarif “pay-as-you-wish” (payez ce que vous désirez) permettait d’accéder au MET quasiment gratuitement si on le voulait. On pouvait y venir une heure seulement sans vouloir rentabiliser son entrée, juste monter au rooftop admirer la vue quelques minutes et surtout pouvoir accéder dans les jours suivants, avec le même billet d’entrée, aux cloîtres médiévaux qui abritent la collection médiévale du musée.

Fin de la gratuité pour les touristes au MET

Un tarif suggéré de 25 dollars que seul 17% ont payé en 2017 

Chaque visiteur payait jusqu’à présent ce qu’il désirait, avec un minimum de 50 cents. Le musée qui cherche à redresser ses finances a décidé d’interrompre cette pratique pour les personnes ne résidant pas dans l’Etat de New York.

C’est une tradition de presque cinquante ans. Depuis 1970, le prix n’était que suggéré. A compter du 1er mars, ce sera obligatoire pour les touristes, soit 31 % de visiteurs du musée. 25 dollars ! Les étudiants bénéficieront du tarifs réduits de 12 dollars et les seniors de 17 dollars. Les enfants de moins de 12 ans pourront entrer gratuitement. Quand aux résidents de l’Etat de New York, ils continueront de donner ce qu’ils veulent.

En 2017, 17 % des visiteurs seulement avaient payé le prix suggéré. Depuis 2004, la part des personnes qui versaient 25 dollars s’est divisée par quatre, passant de 63 % à 17 %. Le prix moyen payé en 2017 par les visiteurs était de 9 dollars, les touristes payant plus que les New-Yorkais.

Le musée avait développé une politique d’adhésion (9 % des recettes du musée), qui permet de payer 100 dollars pour l’année et d’inviter un hôte à chaque visite.

Chose assez rare pour être souligné également : les expositions temporaires ne donnaient pas lieu à un tarif supplémentaire. Il était donc possible pour trois fois rien de voir également les plusieurs expos du moment.

Extension de la validité des billets

Bonne nouvelle qui compense cependant : l’augmentation s’accompagnera d’une extension de la validité des billets de 3 jours consécutifs. Cela devrait encourager les visiteurs à se rendre aux deux annexes que sont le Met Breuer et les cloîtres médiévaux.

Rooftop du MET

Un financement assez atypique

Le Met a un financement unique dans le pays voire même dans le monde. Son budget annuel est de 305 millions de dollars. Il reçoit peu de subventions publiques (8% de l’argent provient du gouvernement) et fonctionne grâce aux dons (environ la moitié de son budget). Les entrées ne sont qu’une source mineure de financement : 14% des recettes, et probablement pas plus que 17% après l’augmentation.

Ce changement de politique intervient après des mois de consultations avec la mairie de New York et a été accepté sans craindre d’impact négatif sur le tourisme, vital pour l’économie de la métropole avec 61,8 millions de touristes en 2017.

La ville de New York va ainsi réduire sa contribution de 3 millions de dollars et a promis de répartir cette somme aux institutions sous-financées à travers les cinq boroughs de la ville.

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *