En janvier, le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo a annoncé un investissement de 34 millions de dollars dans l’aéroport de Stewart International. Ce jeune aéroport est situé à 100 kilomètres au nord de Manhattan à New Windsor dans l’état de New York et n’est pas connecté au réseau ferroviaire et du métro de New York City. Il a pourtant été rebaptisé New York International at Stewart Field et devient ainsi le 4e aéroport de New York.

La plate-forme est en effet appelée à grandir au rythme de l’augmentation des vols transatlantiques mais aussi des dessertes nationales. En Juin dernier, Norwegian Airlines a lancé les premières connexions low costs avec l’Europe : vols directs depuis Belfast et Edinburgh au Royaume-Uni, depuis Dublin et Shannon en Ireland, et Bergen en Norvège. On parie que ce n’est qu’une question de temps avant que des vols low costs depuis la France rejoignent cet aéroport excentré.

Un service de bus, le Stewart Express, est proposé pour les vols internationaux de Norwegian Airlines en direction de et au départ de la Port Authority Bus Terminal à Midtown Manhattan. Le trajet dure entre 60 et 80 minutes selon la circulation.

Aujourd’hui, une grande partie des vols entre New York et la France s’effectue par des compagnies low costs : XL Airways, Norwegian Airlines, WOW Air (avec escale en Island), plus récemment Primera Air ou encore à partir de Septembre Level.

Quel aéroport choisir à NYC ?

JFK est le choix le plus évident et la plupart des vols internationaux y atterrissent. Son avantage est bien sûr d’être le seul aéroport de NYC qui est connecté au métro de New York.

Newark est l’autre aéroport qui accueille des vols depuis l’Europe. Elle est stitué dans le New Jersey et beaucoup plus petit que JFK. La queue pour passer la frontière est du coup moins longue. Son point faible : il n’y a pas le métro, il faut prendre un bus, un train ou une navette pour rejoindre Manhattan. Son point fort : en arrivant à New York, on longe le Bronx puis Manhattan depuis le New Jersey, ce qui permet d’avoir une excellente vue.

> Pour ceux qui logeraient dans le New Jersey, cela peut s’avérer un bon plan.

La Guardia n’est une option depuis l’Europe que si l’on fait une escale en Amérique du Nord ou centrale. Il n’accueille en effet que des vols internes. Aéroport en plein milieu de la ville, dans Queens, il est pourtant pas relié au métro. Même chose, il faut prendre un bus.

> Pour ceux qui logeraient dans  Queens, cela peut s’avérer un bon plan.

Stewart ne sera donc attractif que si les vols low costs qui y mènent sont très avantageux. Pour ceux qui ne logeraient pas dans Manhattan, le trajet risque en effet d’être long.

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *