La ville de New York a été choisie pour célébrer la World Pride en 2019. La pride est toujours un grand évènement pour la communauté gay de New York et au-delà mais en 2019, cela coïncide avec les 50 ans des émeutes de Stonewall. Ce moment historique a, en effet, marqué un tournant des droits LGBTQ. Les nombreuses avancées de ce demi-siècle contrastent avec le climat politique actuel, si peu favorable à cette cause depuis l’élection de Trump.

Un mois de pride exceptionnel

L’anniversaire de Stonewall sera ainsi au coeur des toutes les célébrations qui auront lieu pendant tout le mois de juin et qui se finira en beauté par le défilé de la World Pride qui n’a lieu que tous les deux ou trois ans et qui sera pour la première fois à NYC. 4 millions de personnes viendront du monde entier pour l’évènement.

Pendant les 30 jours de Juin, rassemblements, fêtes, conférences, projections de films, performances et installations artistiques seront organisés. La World Pride sera lancée le mercredi 26 juin au Barclay’s Center à Brooklyn de 19h00 à 22h00. La Commémoration de Stonewall 50 marquera la semaine le vendredi 28 juin de 18h00 à 21h00 à proximité du Stonewall Inn, à l’ange de Christopher St. & Waverly Place. Quant à la parade tant attendu de la NYC Pride, elle se déroulera le dimanche 30 juin, départ à midi à l’angle de 26th Street et 5th Avenue, à proximité du Madison Square Park. Enfin, la World Pride se clôturera le soir même à Times Square.

Toutes les infos sur le mois de la Pride, la World Pride à NYC et la célébration des 50 ans de Stonewall :  https://2019-worldpride-stonewall50.nycpride.org/

Credit :Christopher Gagliardi

Une reconnaissance de plus en plus importante

En 2016, le président Barack Obama avait classé monument nationa lle lieu où s’étaient déroulées des émeutes de Stonewall , incluant ainsi The Stonewall Inn, Christopher Park, les rues et trottoirs environnants. En 2019, il semble que la reconnaissance se poursuit puisque la Commission de Préservation des Sites Historiques de la ville envisage de donner le statut historique à six bâtiments en fonction de leur signification historique, et non architecturale. C’est-à-dire en fonction de leur rôle crucial dans le mouvement des droits des homosexuels.

L’un fut un restaurant à devanture de magasin que les officiels municipaux de New York ont décrit comme étant le premier théâtre gay de la ville et l’endroit où le Off Off Broadway a fait ses débuts. Une autre fut la demeure d’un certain nombre de groupes de lesbiennes et féministes dans les années 1970 et 1980.

Reconnaitre plus que l’architecture est nécessaire pour éviter une démolition de lieux chargés d’histoire. Par exemple, un immeuble à l’angle de la 14e rue et de la 6e Avenue fut le lieu de rencontre du Front de Liberation Homosexuel, la première organisation militante formée après la rébellion de Stonewall. Vendu à un promoteur et démoli alors même qu’il n’y existe pas beaucoup de sites LGBT. 

New York, plus que jamais, est une capitale mondiale de la tolérance et de la culture LGBTQ.

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *