New York est la deuxième ville dans le monde à réaliser le plus de selfies par habitant. C’est le Time qui l’affirme, après avoir analysé 402 197 photos instagram géolocalisés et taggés #selfies pendant une semaine de janvier et une semaine de mars.

*Pour les moins connectés et au courant, un selfie est un autoportrait photographique numérique que l’on partage sur les réseaux sociaux. Le mot est finalement rentré dans le dictionnaire d’Oxford l’année dernière (il est devenu incontournable depuis 2013, année où il a connu une progression de 17 000 %). 

Avec 202 selfies pour 100 000 habitants, New York arrive juste derrière Makati City aux Philippines. Cette ville, centre financier du pays, fait partie intégrante de l’aire urbaine de Manila et s’impose désormais comme capitale mondiale du selfie.

la carte des selfies de new york

la carte des selfies de new york

Les données ne font pas la différence entre les touristes qui publient des photos d’eux-mêmes à Manhattan et les habitants. La carte ne prend pas en compte toute l’agglomération : Manhattan évidemment mais uniquement le sud du Bronx, le nord de Brooklyn et une partie de Queens.
On ne s’étonne pas que New York soit si haut placé dans le classement. C’est une ville où l’individu est au centre ainsi que sa réussite et son image, les deux étant liés. Et une ville très friande de technologies et de nouvelles tendances. Même le maire s’y est mis cette semaine…
Selfie du maire De Blasio et de la presse le 11 mars 2014

Selfie du maire De Blasio et de la presse le 11 mars 2014

Top 10 des villes les plus selfies du monde :

1. Makati City and Pasig (Philippines)
2. New York
3. Miami
4. Anaheim and Santa Ana (Californie)
5. Petaling Jaya (Malaisie)
6. Tel Aviv
7. Manchester
8. Milan
9. Cebu City (Philippines)
10. George Town (Malaisie)

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

2 pensées à propos de “la carte des selfies de new york

  1. Pingback: #WWNYD : réussir son selfie

  2. Pingback: l’observatoire du 1WTC vaut-il vraiment le coup ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *