Il faut bien se l’avouer. Certains ne viennent à New York que pour voir du hipster de près. Alors clarifions… parce que le hipster, bien que prolifère, ne traîne pas n’importe où à New York. Il a ses « spots » et ses repères. Et puis les non initiés pourraient se faire avoir : il y a les hipsters purs et durs et les imitations bas de gamme. Si vous souhaitez avoir une expérience hipster de New York, voilà les coins où « hang out » et les hôtels où séjourner.

 

Quels quartiers ?

où trouver des hipsters selon le site Yelp

Concentration de hipsters selon le site Yelp

Williamsburg : quartier symbole des hipsters. Même si cela fait quelques années que Williamsburg est devenu plutôt « mainstream », ce qui est le coeur même de ce que le hipster fuit, le quartier reste un incontournable. C’est un peu la base pour les touristes qui ne verraient la métropole que quelques jours. Victime de son succès, cela aura au moins permis à l’hôtellerie de s’y développer enfin.

Si le quartier accueille aujourd’hui beaucoup de touristes et de faux hipsters, y loger s’imposer comme stratégique car à proximité des quartiers où les vrais hipsters pullulent. Le lower East Side à Manhattan n’est qu’à une station sur la J et Z. Bushwick est quelques stations plus loin sur la ligne L. Mais surtout les quartiers desservis par la mythique ligne G : notamment Greenpoint au nord et Bed-Stuy au sud. Finalement, partir à la chasse aux hipsters revient aussi à découvrir les endroits où la gentrification se fera la plus rapide dans les prochaines années.

©melty.fr

©melty.fr

Lower East Side : dernier quartier de Manhattan qui n’est pas encore trop zoo pour riches. Comme SoHo et Greenwich Village avant lui, ce coin attire les alternatifs, les artistes puis les branchés. L’ancien quartier d’immigration s’est taillé une belle réputation ses dernières années avec des bars et boîtes cool, des galeries d’art d’avant garde, des boutiques de fringues vintage et une ambiance de village. Depuis peu, c’est même l’ouverture de boutique-hôtels haut de gamme qui consacre le succès du LES.

– NoMad : quartier pas du tout branché à la base mais l’implantation de l’Ace Hotel a créé une dynamique et rendu le quartier tendance et propre à rassembler les hipsters.

 

Quels hôtels ?

l’Ace Hotel : il ne faut pas avoir peur de l’appeler l’hôtel le plus tendance de New York… et pour le connaisseur, ce n’est pas un comble qu’il situe dans un quartier qui ne l’est pas vraiment. Là est le vrai esprit hipster : être un pionnier et défricher des territoires qui, par la suite, deviendront « trop » tendance justement. C’est le potentiel qui compte.

Les chambres de l’Ace sont toutes uniques avec des murs remplis de graffitis réalisés par des artistes locaux. Les ‘goodies ne manquent pas, même les plus fous comme une guitare acoustique avec un système pour immortaliser les compositions nées dans l’hôtel,… L’Ace est un hotspot de la vie new yorkaise et c’est le chouchou de l’équipe de MyNewYork. Plus que des prestations hôtelières, on y trouve un gastropub, un bar à huîtres, une sandwicherie, un coffe shop, un corner de concept store et un lobby, qui draîne les jeunes créatifs sur leur MacBook la journée et les fêtards branchés le soir.

En savoir plus et réserver une chambre  : www.mynewyork.fr/hotel/ace-hotel

 

le King and Grove Williamsburg :

Cet hôtel cool, chic et arty mais sans prétention séduit les hipsters et les néohippies. Etablissement de luxe, 4 étoiles quand même, le King and Grove Williamsburg refuse le bling bling et privilégie, à coté des objets design, une déco rétro qui rappelle les années 50. Ouvert par les trentenaires en vogue qui avaient déjà pondu le Ruschmeyer’s à Montauk, c’est un coup de coeur de l’équipe de MyNewYork.

Le plus incontournable de l’hôtel n’est autre que sa piscine extérieure d’eau de mer, entourée de graffiti, qui offre une vue délicieuse sur Manhattan. 

La piscine du King & Grove Williamsburg, ©kingandgrove.com

La piscine du King & Grove Williamsburg, ©kingandgrove.com

En savoir plus et réserver une chambre  : www.mynewyork.fr/hotel/king-and-grove-williamsburg

 

le Sixty LES : propose une gamme de services étudiée pour le quartier, où toute incursion dans le haut luxe serait, sinon mal vue, un premier pas certain vers l’arrogance. L’hôtel de 18 étages a eu droit à un certain buzz lors de son ouverture en 2008. Depuis, son succès ne s’est pas démenti. Le design industriel et épuré n’y est clairement pas pour rien. Il est l’oeuvre de Jim Walrod et Ed Rawling, des références dans le monde de l’architecture d’intérieur. Ouverte en période estivale, on retrouve le visage d’Andy Warhol au fond. quartier excitant, génial pour sortir et proche des quartiers hipsters de Brooklyn (avec les lignes J, Z et M).

En savoir plus et réserver une chambre  : www.mynewyork.fr/hotel/thompson-les

On est tous le hispter de quelqu'un d'autre #mainstream vs #alternative

On est tous le hispter de quelqu’un d’autre #mainstream vs #alternative

Bookmark and Share

4 pensées à propos de “dans le NY hipster

  1. Pingback: bushwick, 7e quartier street style le plus cool du monde | Le guide audacieux de New York et ses hôtels

  2. Pingback: nomination de MyNewYork aux liebster awards

  3. Pingback: les 10 articles les plus lus de MyNewYork

  4. Pingback: les 3 quartiers les plus dangereux de new york

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *