New York et l’art, c’est une histoire d’amour. Que ce soit le street art informel, l’avant garde et ses provocations ou l’art institutionnel qui se vend par millions dans les ventes aux enchères, New York s’impose comme une capitale mondiale de l’art. Un bouillonnement créatif permanent. Où art et business ne font qu’un. Si vous souhaitez avoir une expérience artistique de New York, voilà les coins où « hang out » et les hôtels où séjourner.

Street Art de Jef Aerosol

Street Art de Jef Aerosol

Quels quartiers ?

Upper East Side (Musem Mile) : quartier qui concentre de nombreux musées, parmi les plus importants de la ville. Si c’est l’art institutionnel qui vous intéresse, la culture avec un grand C, le « Museum Mile » sera votre coin de prédilection. Entre la 82e et  la 105e rues, on trouve deux super stars, le Metropolitan Museum of Art et le Guggenheim, et deux mini-stars, plus discrètes mais tout aussi excellentes, la Neue Galerie et la Frick Collection. Moins connus mais dignes d’intérêt, le Museum Mile compte également le Cooper-Hewitt National Design Museum, le Jewish Museum, le Museum of the City of New York et El Museo del Barrio.

Chelsea : quartier des galeries d’art. Mis à part être historiquement le quartier gay de New York, Chelsea doit sa réputation mondiale aux prestigieuses galeries d’art qui s’y trouvent. Les vernissages chaque jeudi sont gratuits et bien arrosés. A ne pas manquer…

Lower East Side : nouveau quartier des galeries d’art, plus expérimental. Depuis quelques années, le centre névralgique de l’art a tendance à glisser vers le sud est de l’île de Manhattan, dans le Lower East Side. Principalement parce que c’est beaucoup moins cher que Chelsea mais aussi parce que c’est un endroit cool, propre à accueillir divers artistes et des installations parfois plus novatrices. Le quartier compte désormais plus de 100 galeries et, depuis 2007, le New Museum of Contemporary Art, seule institution au monde à ne présenter que de l’art contemporain.

Williamsburg/Bushwick : centre des jeunes créatifs. Très hipster. La nouvelle génération d’artistes ne s’installe pas à Manhattan, trop cher, trop assagi mais dans Brooklyn. Après Williamsburg, c’est Bushwick qui concentre le plus grand nombre d’artistes et de street art. L’avenir de l’art se construit de ce coté-là. Avec des vernissages plus informels, des happenings en tout genre et des performances expérimentales.

   

L'art omniprésent à l'intérieur du Gramercy Park Hotel, ©hotels.com

L’art omniprésent à l’intérieur du Gramercy Park Hotel, ©hotels.com

Quels hôtels ?

– le Gramercy Park Hotel : une collection d’art, digne du MOMA. Dans le lobby de l’hôtel trônent des oeuvres d’artistes de rang international : Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Damien Hirst, Richard Prince, Keith Haring,… Il faut dire que la décoration a été confié, suite à la rénovation de l’hôtel en 2006, à Julian Schnabel, artiste et réalisateur de films. Ses oeuvres sont exposés dans les collections permanentes du MET, du Los Angeles County Museum of Art ou encore du Centre Pompidou. Rien que ça !

En savoir plus et réserver une chambre : Fiche Gramercy Park Hotel

 

The James New York : une collection d’art commandé par l’hôtel. Le James expose des artistes internationaux et locaux, qu’ils soient connus ou émergents. Il travaille aussi avec un collectif d’artistes de SoHo, Artists Space, pour assurer une décoration et un design raffinés dans tout l’hôtel. Un luxe visuel et culturel ! Grâce à son « Corridor Arts Program », les artistes choisis disposent d’un studio pour travailler et créent des oeuvres spécialement pour l’hôtel.

En savoir plus et réserver une chambre  : www.mynewyork.fr/the-james-new-york

 

l’Ace Hotel : ambiance arty, hype et personnalisé. 100% hipster. Dans ce repaire de créatifs,les chambres sont de petits bijoux sur le plan design. Elles sont toutes différentes et ont été customisées par des artistes locaux. Ils ont agrémenté les murs d’œoeuvres originales. On apprécie le métissage permanent entre art moderne, art urbain et esprit vintage.

En savoir plus et réserver une chambre : www.mynewyork.fr/hotel/ace-hotel

 

le Quin : une excellente programmation artistique.  The Quin New York City, parmi les réouvertures d’hôtels les plus attendues en 2013, mêle l’opulence moderne à son riche héritage artistique. Chaque chambre contient des oeuvres d’art originales. Une galerie au niveau du lobby présente le travail d’artistes choisis. D’autre part, sur l’immense écran dans le lobby tournent des pièces contemporaines, exposées pendant 90 jours. Enfin, cerise sur le gâteau, chaque client a un concierge personnel qui peut par exemple planifier une visite privée au MET en dehors des heures d’ouverture. La classe !

En savoir plus et réserver une chambre : www.mynewyork.fr/the-quin

 

le Chambers Hotel : ambiance artistique dans un décor industriel chic. Au coeur de Midtown et en bordure de Central Park (56th et 5th), le Chambers Hotel a une ambiance plutôt Downtown. Notamment grâce à sa collection d’oeuvres artistiques et au style des chambres. Dans les couloirs de l’hôtel s’entremêlent des peintures et sculptures de la main de quatorze artistes, dont le cinéaste J.Waters. Les chambres s’apparentent à des lofts d’artistes et sont décorées par 500 oeuvres d’art originales, des oeuvres inspirées par l’héritage culturel de la ville : littérature, mode, cinéma,…

En savoir plus et réserver une chambre : www.mynewyork.fr/hotel/chambers

 

le Marlton : un ex-QG de la bohème, au passé mythique. Rouvert en 2013, cet hôtel a vu passer nombre de légendes du XXe siècle. Gregory Corso, Neal Cassady, Julie Andrews ou encore les artistes de la Beat Generation aimaient y passer du temps. Jack Kerouac y écrivit The Subterraneans et Tristessa en 1953. Certaines chambres même ont marqué l’histoire : la 408 était le pied à terre de Lilian Gish, la grande dame du cinéma américain et la 214 accueillait Valerie Solanas quand elle tira sur Andy Warhol en 1968. Aujourd’hui rénové pour ressembler à un palace parisien du Paris d’après-midi, c’est un hôtel qui attire le gratin de la mode et garde son esprit arty.

En savoir plus et réserver une chambre : www.mynewyork.fr/the-marlton-hotel

Bookmark and Share

Une pensée à propos de “dans le NY artistique

  1. Pingback: nomination de MyNewYork aux liebster awards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *