Beaucoup de New Yorkais ne s’y sont toujours pas rendu. Il faut dire que ce n’est ouvert au public que depuis 2003 et que ce n’était accessible que les week ends, en période estivale. Si l’île commence à être connue et donc plus fréquentée, difficile de s’en lasser. En effet, Governors Island n’a pas fini sa métamorphose, à coup de centaines de millions de dollars. Elle n’a pas fini d’enrichir sa programmation, de poursuivre son aménagement. Elle accueille désormais des visiteurs tous les jours, de mai à septembre. Le plus : pour s’y rendre de Manhattan ou de Brooklyn, les ferries sont gratuits (sauf à l’aller où seuls les deux premiers de la journée le sont, sinon c’est 2 dollars).

La plus belle sur le sud de Manhattan, c'est Governors Island !

La plus belle sur le sud de Manhattan, c’est Governors Island !

Governors Island a été, de 1776 à 1996, une base de l’armée américaine et des gardes côtes. Elle a été cédé pour un dollar symbolique à la municipalité de New York, qui s’applique à en faire un parc naturel et culturel : des milliers d’arbres plantés, des hamacs, des aires de jeu, plus de pelouses, de fontaines,… Le béton disparaît progressivement au profit d’une végétation qui favorise un cadre idéal pour les visites et permettra aussi l’absorption de pluies, en cas de nouvel ouragan.

Comme il n’y a ni métro, ni voiture et que l’endroit est déserté les trois quarts de l’année, on en perd la notion du temps. On prend son temps. L’île n’est finalement pas si grande et se prête parfaitement à la promenade à pied ou à vélo. La skyline de Manhattan, la Statue de la Liberté et Brooklyn semblent si proches. La vue est délicieuse.

Pour les friands de patrimoine, on peut visiter le Fort Jay et le Castle Williams, construits au 18e et 19e siècle. Les bâtiments sur l’île rappellent ceux des vieilles universités américaines. On se croirait dans un film. D’autre part, festivals, expos, installations et concerts réveillent ce havre de paix en période estivale. L’année dernière, l’île avait organisé un festival de… carrousels français du 19e. C’était complètement insolite et dépaysant. Jetez un coup d’oeil aux témoignages et photos des blogueuses Jeanne et Clara. Autre événement décalé qui revient cette année, c’est la Jazz Age Lawn Party. Les 16 et 17 août auront lieu la prochaine édition : habillés comme dans les années 20, les invités profiteront de concerts de jazz, de cours de danse, d’un concours de charleston et d’une exposition de voitures d’époque. Découvrez les expériences des blogueuses Floriane et Jenny.

La nouveauté la plus attendue de cette année 2014 : les food trucks le week ends ! Ils sont tous regroupés au même endroit, sur King Ave : des schnitzel, des sandwichs italiens, des tacos, des dumplings tibétains, des glaces ou encore les incroyables gaufres Wafels & Dinges. On est à New York donc bien sûr il y a des mets gluten-free et vegan. Smorgasburg n’a qu’à bien se tenir…

Une île à ne pas rater sous aucun prétexte…

Update : chaque année, les nouveaux aménagements ne déçoivent pas et l’île réouvre plus surprenante encore que l’année précédente. En 2016 a ouvert une ferme urbaine, de nouveaux espaces verts dont une colline aménagée avec un magnifique point de vue, des espaces de pique nique, de jeu pour les enfants, des performances et expositions artistiques. 

 

Governors Island

Tous les jours de fin mai à fin septembre. 

Ferry depuis Manhattan tous les jours, depuis Brooklyn les week ends
Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

2 pensées à propos de “governors island, bijou estival

  1. Pingback: ne touchez pas à red hook et sunset park

  2. Pingback: governors island version 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *