C’est l’histoire d’une française. Ou plutôt non, c’est d’abord l’histoire d’une de ses copines espagnoles, Bianca. Elle part à New York 3 semaines et raconte ses péripéties sur le blog Sola en Nueva York. L’idée est lancée. Gaela fait de même et lance son blog : Seule à New York. Si les deux résident à Barcelone, elles traversent régulièrement l’Atlantique, envoûtées par New York.

Bianca et Gaela, les fondatrices de Let's planning

Bianca et Gaela, les fondatrices de Let’s planning

Leurs blogs inspirent de nombreux voyageurs qui souhaitent partir seuls mais aussi tous les passionnés de la Grosse Pomme qui y trouvent des adresses pertinentes, parfois dans des quartiers moins touristiques. Face à ce succès, elles montent, l’année dernière, leur propre entreprise Let’s Planning. Elles organisent des voyages en groupe dans la Grosse Pomme. Les voyageurs seuls restent la cible première mais d’autre voyages à thème sont organisés : spécial nouvel an,  spécial mère-fille au printemps,…

Ce qui est sûr, c’est que leur entreprise n’est pas une agence de voyages de plus mais une manière différente de voyager. Plus personnelle. Plus spontanée aussi. Une démarche novatrice que MyNewYork ne peut que saluer !

Si New York était un dessert…

Sans aucun doute le cheesecake ! Lorsque je suis à New York, il faut absolument que j’en mange un. Mes préférés ? Le cheesecake du Café Gitane, le cheesecake au citron du Magnolia Bakery ou le cheesecake à la framboise d’Eileen’s Special Cheesecake.

Quelle est la première chose qui t’a séduite à New York ?

Ce qui m’a séduit, c’est la sensation que la ville m’a transmise. On connait tous New York grâce aux films et aux séries et je trouve qu’on à aucun mal à se « l’approprier ». La première fois que je suis allée à New York, j’avais l’impression que je connaissais déjà la ville, je m’y sentais bien et j’avais l’impression d’être « comme à la maison ».

Que voit-on à New York quand on est seule ?

Lorsqu’on part seule à New York, je pense qu’on voit les new yorkais. Au café, au restaurant, dans un parc, dans le métro, on n’a personne qui accapare notre attention. Alors on observe. On observe les gens passer, on se demande ce qu’ils font dans la vie, on écoute leurs conversations… On découvre la vie locale de New York, on s’imagine y vivre. Lorsqu’on part seule, on se voit soi-même aussi, c’est un excellent moyen pour faire un point sur soi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si tu avais beaucoup d’argent, qu’achèterais-tu à New York ?

Si c’était possible, je m’achèterai la nationalité américaine (tout en gardant la française bien sûr) pour pouvoir entrer dans le pays à vie sans aucun problème et m’éviter les question à la douane du style : « pourquoi viens-tu si souvent ? ». Sinon, pourquoi pas m’acheter l’appart de Sarah Jessica Parker dans la Charles Street (West Village), histoire d’avoir un pied à terre à New York ?

En quoi New York est-elle généreuse ?

On n’a jamais fini de faire des découvertes à New York. C’est une ville qui offre une quantité d’endroits à visiter, de restaurants, de boutiques, de petites ruelles etc. La preuve, j’écris plusieurs articles par semaine sur mon blog depuis 2 ans et je ne suis jamais à court d’inspiration !

Es-tu plutôt Manhattan ou Brooklyn ?

Dur de choisir… Je suis Manhattan pour ses vues depuis les rooftop, les petits restaurants sympas du Village et ses endroits chics et élégants. Je suis Brooklyn pour ses marchés le week-end, ses adresses shopping vintage, l’ambiance détendue et cool dans les bars et les cafés.

Sunset Park, à Brooklyn, ©seuleanewyork.com

Sunset Park, à Brooklyn, ©seuleanewyork.com

Comment expliques-tu le phénomène des #hipsters ?

Je pense que ce phénomène est le résultat d’une volonté de vivre différemment, moins stressé, en respectant la nature et en favorisant la créativité. Le phénomène hipster s’est développé surtout à Brooklyn, borough très cosmopolite et plus économique que Manhattan, qui attire beaucoup les jeunes et les artistes. Loin des buildings, de la foule, du trafic, il est possible d’adopter un style de vie différent.

Quelle est la remarque la plus surprenante qu’un voyageur t’ait faite à propos de New York ?

Je pense que le plus surprenant c’est que tous les voyageurs que j’ai pu rencontrer ont la même envie : revenir à New York le plus vite possible !

Quel métier oserais-tu faire à New York qui serait impensable ailleurs ?

J’ai pratiqué la danse et la musique pendant 15 ans et arrivée à la fac, j’ai tout laissé tomber, pour me consacrer aux études…Lorsque je vais à New York et que j’assiste à un spectacle (comédie musicale, ballet, théâtre, concert), je rêve de cette vie d’artiste !

Vaut-il mieux être seule à New York qu’ailleurs ?

Je pense que New York est une ville qui se prête parfaitement à l’expérience d’un voyage seule. Tout d’abord parce qu’on ne s’y ennuie jamais : il y a toujours quelques chose à faire, même seule ! Ensuite parce que c’est une ville sécurisée : même en étant une fille, aucun problème pour se balader seule. Puis enfin, si vous êtes seule pour manger ou pour prendre un café, ça ne choque personne et c’est même très commun.

Penses-tu déménager à New York un jour ?

Mon rêve est de faire ma vie entre l’Europe et New York, de vivre de mes voyages organisés à New York, de passer mon temps à écrire sur la ville, d’y faire toujours de nouvelles découvertes. J’aime cette idée d’y voyager, d’y vivre quelques années aussi, pourquoi pas !

Vue depuis le resto du Mandarin Oriental, ©seuleanewyork.com

Vue depuis le resto du Mandarin Oriental, ©seuleanewyork.com

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

5 pensées à propos de “gaela, de moins en moins seule à new york

  1. J’adore New York enchantée par cette ville débordante de vitalité, vraiment plein de choses à voir et à faire même seule, c’est pas possible de s’ennuyer .
    Vos commentaires et adresses sont super intéressants à lire .

  2. Pingback: l'autre Broadway, les spectacles interactifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *