Les voyages d’est en ouest sont les plus fatigants. On dit souvent qu’il faut une journée pour s’habituer à une heure de décalage. Soit 6 jours de récupération pour un trajet Paris-New York.

Quel est le décalage horaire entre l’Europe et New York ?

A part quelques jours lors des changements d’heure été / hiver qui ne sont pas synchros des deux côtés de l’Atlantique, le décalage horaire est de 6h entre New York et Paris.

Quand il est midi à Paris, il est 6h du matin à New York.

Quand il est 18h à Paris, il est midi à New York;

Quand il est minuit à Paris, il est 18h à New York.

Quels sont les désagréments du décalage horaire ?

  • Troubles du sommeil forcément, c’est-à-dire envie de dormir en plein milieu de la journée dans un sens ou réveil en pleine nuit dans l’autre.
  • Fatigue général
  • Maux de tête
  • Mauvaise digestion

décalage horaire new york

Premier conseil : anticiper le décalage horaire et s’adapter déjà un peu à l’heure locale

EUROPE – USA > Dans la mesure du possible, il est conseillé de commencer à changer légèrement son rythme avant de partir. Si vous êtes en Europe par exemple, essayez de vous coucher plus tard que d’habitude et de vous lever plus tard les jours qui précédent le vol. Finalement, c’est quelque chose qui peut se faire de manière facile. C’est comme quand on est en vacances l’été, qu’on sort les soirs et qu’on fait des grasses matinées.

USA – EUROPE > Avant de revenir vers l’Europe, évitez de vous coucher tard. Se coucher le plus tôt possible veut aussi dire ne pas faire de sieste dans l’après-midi… Surtout le jour qui précède le vol. Histoire d’arrivé fatigué pour son vol de nuit et tomber comme une masse.

Deuxième conseil : gérer le vol comme un pro

EUROPE – USA > Ce vol étant de jour, il s’agit avant tout de s’occuper sans trop se fatiguer. En arrivant à New York, le but est bien sûr de tenir au maximum pour se coucher le soir heure locale, donc disons pas avant 22h (qui est 4h du matin en France). D’où l’importance de se ménager pendant le vol : se détendre, faire une micro-sieste éventuellement, écouter une playlist relaxante, regarder quelques films / séries (mais pas au point d’être épuisé nerveusement),…

USA – EUROPE > Ce vol de nuit est une autre paire de manches. Il faut faire face à deux difficultés. Premièrement, réussir à dormir au mieux dans un avion donc (à moins d’être en première classe) sur un siège légèrement incliné. Deuxièmement, faire une nuit extrêmement courte. En effet, le vol part en fin de journée aux USA et arrive le matin en Europe sauf qu’avec le décalage horaire, c’est une nuit de 3 / 4 heures maximum. Autrement dit, il faut maximiser le temps et dormir le plus possible.

Plusieurs techniques :

  • utiliser un léger somnifère
  • ne pas regarder de film ou s’occuper vraiment et s’endormir tout de suite après le repas. Pour ceux qu’un repas endort et un verre de vin aussi, tant mieux… couchez-vous tout de suite. Pour ceux qui seraient déjà fatigués, sautez le repas pour vous coucher directement est aussi une option.
  • choisir un siège au hublot pour s’adosser ou utiliser un cale nuque
  • utiliser un masque pour les yeux
  • utiliser des boules Kies
  • utiliser des petites couvertures car il fait souvent plus froid que l’on aimerait sur un vol de nuit. Ce serait dommage d’être réveillé par le froid et de ne plus pouvoir s’endormir

Troisième conseil : se mettre à l’heure locale immédiatement

En arrivant, oubliez l’heure d’origine et mettez-vous immédiatement à l’heure du nouveau pays. Quitte à devoir une micro-sieste dans l’après-midi mais il faut impérativement se coucher à peu près à l’heure le soir.

Quatrième conseil : s’hydrater et bien manger

Le corps étant fragilisé, il faut le ménager. Beaucoup d’hydrater, manger des choses saines et en quantité raisonnable afin d’atténuer les effets du décalage horaire.

Dernier conseil : utiliser la lumière naturelle

Le corps se règle sur la lumière du soleil. Donc lorsque vous voyagez en direction de l’est, il faut s’exposer au soleil plus tôt pour avancer l’horloge corporelle. Si vous voyagez vers l’ouest au contraire, exposez-vous à la lumière jusqu’à tard pour retarder l’horloge.

Conseil pour ceux qui galèrent : prendre de légers somnifères

Il n’y a rien d’inquiétant si l’on recourt à de légers somnifères que l’on peut acheter en pharmacie. Cela peut s’avérer utile pour ceux qui peinte à décaler leur sommeil. Mieux vaut être sûr de dormir la nuit et de pouvoir profiter de la journée.

 

Et vous, avez-vous aussi des conseils pour bien gérer le décalage horaire de 6h vers New York ?

Bookmark and Share

A propos de Rafael...

Rafael est le rédacteur en chef de MyNewYork, spécialiste des hôtels de New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *