manon et eva, auteures du guide brooklyn l’essentiel


Les éditions Nomades ont redonner un souffle aux guides papier, en proposant des livres « différents », faits par des voyageurs pour des voyageurs. Grâce à un point de vue subjectif, plus intime et personnel, on rêve la ville, on se la raconte. La première édition de New York l’essentiel nous avait séduit, la plus récente nous a conquis… alors vous vous doutez bien qu’à l’annonce d’un Guide Capital(es) sur Brooklyn, on a sauté au plafond. Manon et Eva qui ont réalisé ce guide nous disent >> lire l'article

les livres dont vous avez vraiment besoin avant de visiter new york (2)


Pour certains, préparer un séjour à NYC est aussi jouissif que la découverte de la ville en chair et en os : le plaisir de se documenter et de collectionner les guides, l’excitation d’anticiper ou encore le besoin de fantasmer la ville avant d’y être. Seulement New York va à toute vitesse et ne se laisse pas apprivoiser facilement. Les guides traditionnels, guide du routard et lonely planet en tête, ne font pas l’affaire : trop connus, trop mainstream, pas actualisés >> lire l'article

elise, guide du new york hors des sentiers battus


Elise ne veut plus entendre parler de Times Square. Elle s’est donnée comme mission de faire découvrir la vraie ville de New York aux touristes francophones. Celle des habitants qui vivent et respirent au quotidien Big Apple, loin des cartes postales et des guides touristiques. Du coup, elle a créé New York Off Road qui propose des visites de la ville de New York. C’est l’occasion pour beaucoup (notamment lors d’un premier séjour) de se risquer dans des quartiers qui ne font pas partie des incontournables, comme Bushwick et >> lire l'article

lâchez-vous à new york avec du free tourisme


Free tourisme (définition du Laboratoire de tourisme expérimental) = voyage complètement improvisé où toutes les décisions sont prises sur le moment, au feeling.

Exit les guides. Exit les journées planifiées à la minute près pour maximiser son séjour et ne pas rater l’essentiel. Pas de sightseeing. Pas de must see. Bref, un tourisme sans préméditation. Comment faire alors ? Utiliser son intuition. Suivre les foules, les habitants. Leur demander conseil :ils restent les mieux placés pour vous guider à travers la ville. Au >> lire l'article

la vérité sur le little italy du bronx


Le Little Italy de Manhattan, on ne sait pas trop quoi en dire. C’est tellement petit et fake… surtout à côté de Chinatown, qui offre une expérience bien plus dépaysante (quoique Flushing dans Queens soit encore plus authentique).

Alors les puristes vous diront de vous rendre à Belmont, dans le Bronx. Et ils ont bien raison : il s’agit d’un vrai Little Italy,  la bouffe est comme en Italie… un régal ! A ce détail près que le quartier n’est plus vraiment habité >> lire l'article

les journées du patrimoine version new york


Open House New York : leurs journées du patrimoine

La France a ses journées du patrimoine. New York a ses OPEN HOUSE. Cette année, ce sera le 17 et 18 Octobre.

On a accès aux bâtiments les plus intéressants de la ville, qui ne sont habituellement pas ouverts au public. Des visites guidées sont organisées, parfois avec les fondateurs du lieu. L’offre est très variée : musées, penthouses, usines alimentaires, églises, cimetières,..

C’est l’occasion d’aller explorer des boroughs dans lesquels on n’a pas l’habitude d’aller ou de découvrir la faces cachée de bâtiments que >> lire l'article

le meilleure raison de rester à staten island (ft. la bouffe de grands-mères italiennes)


Staten Island ? Oui, on connaît le Ferry. Et on fait souvent l’aller retour. On a de quoi vous donner la meilleure excuse pour rester sur l’île le temps de quelques heures : un resto italien à faire pâlir tous les chefs cuisiniers. Pourquoi ? Parce que la nourriture est faite maison. Par des grands-mères italiennes qui suivent leurs recettes locales ancestrales. Et ça change chaque soir en plus. L’effet de surprise est garanti.

Du mercredi au samedi, Enoteca Maria est >> lire l'article

où manger après une balade sur la high line ?


La High Line est passée du statut de nouvelle attraction à celui d’incontournable. Elle côtoie désormais dans le TOP 10 touristique des monuments de la ville comme l’Empire State Building, le MOMA, la Statut de la Liberté ou Central Park.

Se promener sur la High n’est plus une option. C’est une obligation. Surtout depuis que la dernière section a ouverte l’année dernière. La vraie question, c’est où se poser pour manger après s’y être baladé ?

On conseillera d’ailleurs plutôt de descendre la High >> lire l'article

encore mieux que l’observatoire du 1 WTC


L’observatoire du 1 WTC a (quelque peu) déçu. Si la révélation récente de l’architecture finale du 2 WTC promet de redorer le blason du projet de reconstruction de Ground Zero, pour la vue depuis cet emplacement ô combien symbolique, on aurait aimé quelque chose de plus audacieux.

New York n’a pas dit son dernier mot. Dans le sud de Hell’s Kitchen, le projet des Hudson Yards va modifier complètement la skyline. Ce quartier est en chantier depuis quelques années et connaît >> lire l'article

new york veut toujours plus de touristes et s’y prépare


New York voit en grand. Comme toujours. Si la ville ravit toujours plus de touristes, notamment les Français, hors de question de se reposer sur ses lauriers. New York vise 10 millions de visiteurs supplémentaires d’ici 2021 et s’y prépare : elle multiplie les ouvertures d’hôtels et fait connaître les autres boroughs pour diversifier son offre touristique. 

Les chiffres du tourisme à NYC en nette hausse, notamment pour les Français

En 2014, New York a accueilli 56,4 millions de visiteurs, dont 12,2 millions d’étrangers. En dix ans, le >> lire l'article